Lewis Hamilton : un pilote qui donne de la voix

Assuré cette saison de remporter un septième titre de champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton marque de son empreinte l’histoire de son sport. Hors des paddocks, le Brittanique s’est imposé comme un fervent militant du mouvement anti-racisme Black Lives Matter. Une cause qu’il s'est engagé à combattre depuis le début de sa carrière. 

Une cause qui lui tient à coeur

Dans le monde du haut niveau, tandis que certains sportifs jouent un rôle, d’autres ont un rôle à jouer. C’est le cas de Lewis Hamilton. Le pilote britannique a participé en juin dernier, à des manifestations à Londres en mémoire de l’Américain George Floyd. Conscient qu’il est une personnalité publique qui jouit d’une grande notoriété en dehors de sa discipline et notamment sur les réseaux sociaux, l’Anglais de 35 ans a souvent dénoncé le manque de diversité dans le sport automobile. Cette saison, il a mobilisé le monde de la Formule 1 dans le combat contre le racisme. Depuis, de nombreux pilotes se sont joints au mouvement Black Lives Matter. Comment a-t-il été capable d’impliquer autant d’instances et de sportifs ? Est-il légitime à militer pour cette cause ? En tentant de répondre à ces questions, Double Pas va retracer le parcours d’un pilote totalement unique dans sa discipline.

Seul pilote noir de l’histoire de la Formule 1 

Début juillet, lors de la première course de la saison, Lewis Hamilton a arboré une combinaison entièrement noire. Délaissant ainsi le traditionnel gris argenté de son écurie Mercedes. Un choix délibéré de la marque à la flèche d’argent, désireuse de témoigner de son engagement public dans la lutte contre le racisme et les discriminations. Une initiative importante, qui montre que l’Anglais a beaucoup d’influence au sein du constructeur allemand.

Au milieu « d’un sport dominé par les blancs » comme il l’a qualifié récemment, Hamilton est le premier et seul pilote noir de l’histoire de la Formule 1. Une particularité qui l’a souvent entaché lors de compétitions officielles. En 2019, Toto Wolff, le Directeur de Mercedes-Benz Motorsport, a décrit comment son pilote star avait été « marqué à vie » par des injures racistes infligées pendant son enfance. Des incidents qui ont persisté par la suite en Formule 1. Notamment en Chine fin 2007 et surtout en février 2008, lors du Grand Prix de Catalogne. À Barcelone, le pilote a été la cible d’insultes à caractère racistes de la part de spectateurs. Face à cela, la FIA (Fédération internationale de l’automobile) a lancé une campagne contre le racisme, tandis que le Brittanique a créé l’année dernière, une commission sur la diversité destinée à attirer plus de personnes issues des minorités vers les métiers du sport automobile. Un combat qui prend cette saison, une toute autre tournure.

« IL FAUT QU’UNE PERSONNE NOIRE MEURT À NOUVEAU, POUR QUE NOUS NOUS FASSIONS ENTENDRE ».Lewis Hamilton

La F1 affiche ses couleurs contre le racisme

En affichant cette année des couleurs arts en ciel dans les paddocks et sur les halos des monoplaces où figure le slogan « We Race as One » (« nous ne faisons qu’un »), la Formule 1 entend se battre pour l’égalité et la diversité. Les instances ont autorisé les membres des écuries à poser le genou à terre, avant le départ du premier Grand Prix en Autriche. Un mouvement qui s’est répété toute la saison avec Lewis Hamilton en tête. Le tenant en titre est légitime de se positionner sur ce sujet, d’autant plus qu’il brille avec sa monoplace. Assuré d’égaler cette saison les sept titres de la légende Michael Schumacher, le Britannique marque de son empreinte l’histoire de sa discipline. Un sportif unique dans l’univers policé de la Formule 1.

En bref

Lewis Hamilton : un pilote qui donne de la voix

Lewis Hamilton marque de son empreinte l’histoire de la Formule 1. Hors des paddocks, le Britannique s’est imposé comme un fervent militant du mouvement Black Lives Matter...

Schalke 04, une année 2020 à oublier

Retour des fêtes, reprise des défaites L’année 2020 vient de s’achever. Pour Schalke 04 qui se trouve au plus bas, 2021 sera probablement un...

Reprise de la NBA : le joueur français et le rookie à suivre

Le Français qu’il faut suivre Hayes, le Killian de la balle orange Avant d’obtenir un temps de jeu suffisant pour éclore en NBA, beaucoup de joueurs...