L’OM sans Kamara, un départ difficile à combler

Libre de tout contrat en juin prochain, le joueur de 22 ans a récemment décidé de rejoindre le club anglais. Un choix qui interroge, tandis que Marseille vient de perdre un taulier de son effectif.

Comme dans toute histoire d’amour, c’est la première rencontre qui compte. Entre le club phocéen et Kamara, cette idylle a débuté il y a 17 ans. Le minot a intégré le centre de formation à l’âge de 5 ans, puis a franchi chaque étape pour devenir professionnel en 2016. Le marseillais est depuis devenu un cadre indispensable. Sur le rectangle vert, il affiche près de 170 matchs au compteur et une très belle saison, ponctuée par une place de dauphin synonyme d’une qualification en Ligue des champions. Une fin en apothéose, mais des adieux qui s’avèrent plutôt moroses.

Boubacar Kamara qui fait ses adieux au stade Vélodrome et Marseille
l’Argentine.Boubacar Kamara sur la pelouse du stade Vélodrome, lors du dernier match de la saison. © Antoine Tomaselli

Un départ sans contrepartie pour l’OM

En décidant de mettre les voiles pour l’Outre-manche à la fin de son contrat, Kamara ne permet pas à son club de toujours d’avoir une indemnité de transfert. Un choix décrié pour beaucoup de supporters. En effet, le néo-tricolore est l’un des seuls symboles de la formation marseillaise à briller au haut niveau. Curieusement, dans l’histoire récente de l’OM, beaucoup de joueurs sont partis libres de tout contrat, à l’image de Mandanda, Cheyrou, Ayew ou encore Gignac. Des exemples qui laissent place aux regrets et aux questionnements sur les bilans économiques des dirigeants olympiens.

Un tournant dans la carrière de Kamara

Véritable diamant brut façonné par Rudi Garcia et poli par l’entraîneur argentin Jorge Sampaoli, le polyvalent milieu de terrain ou défenseur arrive à un cap de sa carrière. Fraîchement sélectionné en équipe de France pour les prochains matchs de la Ligue des nations, le joueur à toutes les chances d’avoir du temps de jeu. À quelques mois de la Coupe du monde 2022, Kamara peut s’avérer être la surprise du sélectionneur Didier Deschamps. Il ne reste plus qu’à confirmer les attentes qu’il suscite à Aston Villa, comme l’a souligné Steven Gerrard, l’entraîneur du club anglais.

« Je suis très heureux que l’on ait réussi à attirer l’un des jeunes talents les plus prometteurs d’Europe. »

L’entraîneur Steven Gerrard

Marseille et le chantier défensif

Dans la cité phocéenne, des questionnements demeurent face à ce départ. L’Olympique de Marseille a-t-elle les armes défensives pour confirmer sa bonne saison et exister sur la scène européenne ? Le néo-villain laisse un grand vide derrière lui, tandis que le croate Ćaleta-Car ne cache pas ses envies d’ailleurs. À cela, il sera difficile de conserver le tricolore William Saliba, prêté par Arsenal. À l’approche du mercato estival, Pablo Longoria et la direction sportive ont beaucoup à faire. Attention à ne pas laisser place à des désillusions dans le cœur des supporters. Boubacar Kamara va continuer à exposer son talent, pendant que le club provençal sera en questionnement permanent.

En bref

Jeux – Double Pas : les 7 différences de Kylian Mbappé

Seriez-vous capable de trouver les différences entre les deux images de Kylian Mbappé...

Pourquoi la Chine est-elle si mauvaise au football ?

La Chine se dote de moyens à la hauteur de ses ambitions sportives. Toutefois, au football, sa sélection a toujours enchaîné les échecs...

Peter Bosz n’est plus l’entraîneur de Lyon

Embourbé dans une crise de résultats sportifs, Lyon a mis à l'aventure avec l'entraîneur Peter Bosz. La décision semblait inéluctable...