Gunnar Andersson, le meilleur buteur de l’Olympique de Marseille

Au début des années 1950, le Suédois Gunnar Andersson débarque à Marseille pour écrire une carrière prometteuse. Il y scellera un record qu'il détient toujours. À jamais le premier.

Gunnar Andersson et Marseille, une idylle et un record

Dans une ville comme Marseille où l’esprit de clocher est ancré générationnellement, seul le football permet à des étrangers de se faire une place dans le cœur des Phocéens. L’entraîneur belge Raymond Goethals a emmené le club sur le toit européen, tandis que Didier Drogba a levé les foules du Vélodrome, le temps d’une saison gravée à tout jamais. Auparavant et précisément au tournant de la décennie 1970, l’artificier croate Josip Skoblar y a atteint le point culminant de sa carrière, sans toutefois parvenir à déloger le record du nombre de buts accompli par Gunnar Andersson lors de la décennie 1950. Après avoir connu des débuts fulgurants en Suède et au Danemark, le Scandinave de 23 ans débarque en terre provençale, avec l’étiquette de joueur prometteur.

Un record qui paraît intouchable

Le gaucher éclabousse de son talent les prés verts de l’Hexagone, qui l’adopte en le naturalisant quatre ans après son arrivée. Double meilleur buteur du championnat, il est la seule éclaircie d’une équipe qui parcourt des saisons frustrantes d’un point de vue comptable, malgré une finale de Coupe de France en 1954.

Andersson à Marseille, de la gloire à la chute

Après huit ans de bons et loyaux services ponctuées de 194 réalisations en 250 matchs, l’attaquant multiplie les piges poussives. Son physique s’étiole peu à peu. Après avoir raccroché les crampons, Gunnar Andersson revient dans la région marseillaise qui lui a tant donné pour exercer le métier de docker. Le Suédois vacille dans les excès qu’offre si bien le pastis. Il tombe dans la misère et meurt d’une crise cardiaque à 41 ans seulement. Une trajectoire sinueuse moins légendaire qu’un certain George Best, mais l’histoire ne retient que les grands hommes. Les aînés du stade Vélodrome se remémorent encore les contes d’Andersson.

En bref

Marseille est éliminé de la Ligue des champions

En perdant hier à domicile contre Porto, l'Olympique de Marseille bat un triste record dans l'histoire de...

22 février 1945 : la mort de Jan van Hout, du cyclisme à la résistance

Cycliste renommé dans les années 1930, Jan van Hout décide au nom de la résistance, de mettre sa vie en péril pour combattre l'occupant...

Castello Lukeba, le joueur qu’on aimerait voir en équipe de France

Après s'être révélé sous le maillot lyonnais, Castello Lukeba se montre déjà à la hauteur des attentes du RB Leipzig...