Marseille en Europe, un échec récurrent

Marseille s’est une nouvelle fois cassé les dents en Ligue des champions. Une désillusion qui se répète depuis plusieurs saisons. Cela pose forcément problème pour un club, qui se veut ambitieux sur la scène européenne.

L’Europe, un objectif trop lourd à relever

À la veille de la rencontre face à Tottenham, l’entraîneur Igor Tudor avait souligné l’importance de cette rencontre qui scelle le destin des Olympiens. « Ce serait incroyable compte tenu des dernières campagnes du club en Ligue des Champions. » Ces mots illustrent le défi que devait surmonter Marseille, traumatisé depuis bien trop longtemps, par les désillusions européennes depuis bien trop longtemps. L’exploit semblait pourtant accessible, mais la marche semblait trop haute à franchir. Quelques jours après l’élimination, un sentiment de gâchis gagne les supporters marseillais.

Le groupe était accessible, tandis que le stade Vélodrome enfilait son plus bel accoutrement malgré la mésaventure face à Lisbonne. Sur le rectangle vert, les Phocéens ont été beaucoup trop tendres pour espérer se qualifier en huitième de finale. Il y a pourtant des joueurs d’expérience à l’image de Alexis Sanchez et du défenseur Eric Bailly. Ils sont pourtant bien trop seuls et ont péché physiquement. Longoria a du boulot pour renforcer une équipe encore fébrile en Europe. Pour un club du standing comme Marseille, ça fait forcement tache.

En bref

Loïc Badé, le joueur qu’on aimerait voir en équipe de France

Loïc Badé a contribué au récent triomphe européen du FC Séville. En championnat, il parvient à sortir de l'eau un club qui vivote...

Les chats noirs dans le football 

Ces joueurs avaient l’ambition de marquer l'histoire de leurs clubs respectifs. Ils le quitteront avec le statut de chat noir...

Ces entraîneurs qui ont échoué avec leur club de coeur

Sur le rectangle vert, ils ont marqué l’histoire de leur club de cœur, mais dans le costume d’entraîneur de football, ils ont déçu...