Hector Cuper, un entraîneur malchanceux

Si vous estimez que vous avez passé une mauvaise journée, pensez à la carrière d'Hector Cuper, un entraîneur de football brillant mais malchanceux.

Selon Louis XIV, « C’est toujours l’impatience de gagner qui fait perdre », mais pour l’Argentin Hector Cuper, les années se succèdent et se ressemblent sous le signe de la malchance. L’actuel sélectionneur de l’Ouzbékistan n’en reste pas moins un brillant entraîneur.

« Bon, je perds encore une finale… Je ne vais pas dire que je suis habitué, mais bon… »

Hector Cuper après la finale perdue avec l’Egypte face au Cameroun.

En point d’orgue, son passage remarqué à Valence. Sous les ordres du tacticien argentin, le club espagnol accéda  deux fois à la finale de la Ligue des Champions. Dernièrement, il permit à l’Egypte de se qualifier pour la Coupe du monde 2018, 28 ans après sa dernière participation. Mais après trois revers en phase de poules, Cuper est remercié. L’exigence de la performance.

En bref

22 février 1945 : la mort de Jan van Hout, du cyclisme à la résistance

Cycliste renommé dans les années 1930, Jan van Hout décide au nom de la résistance, de mettre sa vie en péril pour combattre l'occupant...

Double Pas vous souhaite une bonne année 2021 !

Tous nos voeux de bonheur et de santé pour cette année 2021. Le site Double Pas tient à vous remercier pour votre fidélité...

Mots fléchés : les buteurs des Bleus

Régulièrement, Double Pas vous propose des jeux. Aujourd'hui, on s'intéresse aux 10 meilleurs buteurs de l'équipe de France de football. L'un d'entre eux...