Les meilleurs buteurs de la Ligue des champions

Ce samedi a lieu la finale de la Ligue des champions. De prestigieux buteurs ont marqué l’histoire de cette compétition. Revue d'effectif de ces légendaires artificiers.

Ronaldo, buteur insatiable en Ligue des champions

Un véritable glouton, qui a toujours de l’appétit. C’est ce qui pourrait résumer la carrière du Portugais. Révélé au Sporting Lisbonne, Manchester United lui fait les yeux doux et Sir Alex Ferguson tombe très vite sous son charme. L’idylle est ponctuée sur le toit européen en 2008. Durant cette édition, le Lusitanien a inscrit 8 buts en 11 rencontres. Monstrueux.

Premier joueur de l’histoire à avoir remporté 100 matchs en Ligue des champions.

C’est deux ans plus tard, après une finale perdue, que le numéro 7 rallie le Real Madrid. Il se métamorphose en serial buteur et s’adjuge quatre coupes d’Europe. Le passage dans le Piémont sera tout aussi remarquable comptablement, mais frustrant émotionnellement. Les Bianconeri ont eu tendance à mal négocier les matchs couperets, alors que le graal était à portée de main. L’Ajax lui laisse un souvenir Homère.

Messi, génie clinique

Biberonné à l’école de la Masia avec Xavi, Inestia et d’autres dresseurs du ballon rond, l’attaquant de poche argentin a éclaboussé de son talent les pelouses du Vieux Continent. Lors de la finale de 2009, Son coup de casque fait encore cauchemarder le gardien Edwin van der Sar. Dans l’indifférence la plus totale, la Pulga continue de terrasser les portiers adverses. Lionel Mépris.

Lewandowski, le Grand Robert

Façonné en Pologne, Robert Lewandowski franchit la ligne Oder-Neisse, direction les bords de la Ruhr et Dortmund. Sous les ordres de Jürgen Klopp, le natif de Varsovie perfore chaque week-end les surfaces adverses. Finaliste malheureux en 2013, il décroche la Coupe aux grandes oreilles avec le Bayern Munich. Un Polonais qui remporte une campagne européenne, oui c’est possible.

Benzema, s’accrocher pour mieux durer

La Ligue 1 semblait trop facile pour lui, en revanche l’intégration au championnat espagnol fut âpre. Surtout avec le technicien José Mourinho dans les pattes. Mais le numéro 9 français était le pari du président Florentino Perez. En terre Casa Bianca, Karim Benzema gagne cinq éditions, tout en construisant une relation fraternelle avec Zinedine Zidane. La belle vie. Celle en Arabie saoudite a une toute autre saveur.

En bref

Marseille en Europe, un échec récurrent

En Europe, Marseille s’est une nouvelle fois cassé les dents. Une désillusion qui se répète depuis plusieurs saisons...

Pourquoi la Chine est-elle si mauvaise au football ?

La Chine se dote de moyens à la hauteur de ses ambitions sportives. Toutefois, au football, sa sélection a toujours enchaîné les échecs...

Quand Larry King interviewait Michael Jordan

Passionné de sport, le journaliste Larry King a interviewé Michael Jordan à un moment-clé dans la carrière de la légende NBA...